Intégration des élèves issus de l’immigration

By   June 4, 2014

A lire sur le site de l’INRP, le résumé d’un documentaire de Norbert Buse et Kathrin Sonderegger diffusé sur Arte les 23 juin et 3 juillet 2009. Il explore les modèles d’intégration des élèves issus de l’immigration dans cinq pays européens (Espagne, Pays-bas, France, Allemagne et Suède).

L‘article d’Agnès Cavet.

Témoignages des formateurs de Wikim

By   May 12, 2014

Témoignages des formateurs de Wikim
Philippe Cazeneuve, évaluateur dans Wikim, a réalisé quelques interviews des formateurs qui interviennent dans cette action.
Sylvie, formatrice à l’Aformac de Guéret
Pierre, formateur au CESEP en Belgique
Stéphanie, formatrice au Greta du Velay
Mehmet et Ana, formateurs à Arbeit und Leben en Allemagne
Ana, formatrice d’Education sans frontières en Espagne
Alban, formateur à l’Aformac de Bourganeuf

Journée d’étude : « migrants connectés »

By   May 3, 2014

Le Greta du Velay organise en collaboration avec le Programme Tic et migrations de la Maison des Sciences de l’Homme une journée de réflexion et d’échange d’expériences sur les usages des TIC dans les migrations. Le Réseau international de correspondants francophones sur les usages innovants des TIC soutient cet évènement. 

Mardi 23 Juin 2009 de 9h00 à 16h30 au Puy-en-Velay

À l’heure où de nombreux services en ligne, commerciaux ou d’intérêt général, commencent à s’adresser aux migrants, aux immigrés ou aux personnes issues de l’immigration, il paraît nécessaire de s’interroger sur les pratiques réelles de ces groupes. Quels usages des réseaux ont-ils développés en relation avec la caractéristique de migration ?

En effet, les migrants sont porteurs d’une culture du lien qui devient particulièrement visible et extrêmement dynamique et innovante quand ils utilisent les nouvelles technologies. Maintenir des liens de proximité avec la famille demeurée dans le pays d’origine, en créer avec des membres de sa communauté pour se loger ou travailler, utiliser les TIC pour se repérer dans le pays d’accueil ou pour en apprendre la langue, sont autant d’usages que nous essaierons de connaître et de comprendre.

A partir de travaux de recherches, de pratiques de terrain et de témoignages individuels du Massif central, d’Europe et d’ailleurs, le 23 juin veut créer une rencontre entre chercheurs, observateurs et analystes, migrants et médiateurs impliqués dans l’accompagnement social et professionnel de ces publics que l’on dit parfois « éloignés » des nouvelles technologies.

La vie professionnelle et l’apprentissage du français, la sphère familiale et la participation à la vie publique seront explorées et une attention particulière sera portée à la femme migrante. La journée sera rythmée par des tables rondes pour faciliter les échanges entre acteurs locaux, chercheurs et témoins extérieurs.

Le programme est en cours de finalisation. Réservez dès maintenant votre journée. Si vous souhaitez présenter une expérience, contactez-nous.

 

 

Programme

  • Pourquoi cette journée ? Pierre Carrolaggi, Greta du Velay
  • Introduction d’Abdelkader Raïlane, directeur de la Mission locale de la jeune Loire et de ses rivières, représentant de la Halde en Haute-Loire.
  • Le migrant connecté, introduction par Dana Diminescu, Enseignant-Chercheur à Telecom Paris Tech et directrice scientifique du Programme d’études sur l’usage des TIC dans les migrations (FMSH). Elle guide les échanges tout au long de la journée*.
  • Usages d’ici et d’ailleurs

« Le développement de l’utilisation des TIC en Afrique », Benjamin Sia, responsable de la cellule OLPC du Burkina Faso.

« Migration internationale et transfert de technologie, peut-on parler d’un canal unique ? », Fatma Mabrouk - Université Montesquieu-Bordeaux IV

  • TIC et stratégies migratoires

« Femmes camerounaises et cybermigration en France. Analyse de l’impact TIC d’une dynamique nouvelle », Brice Arsène Mankou – Université de Lille 1

« Maintenir la distance : stratégies d’évitement du migrant connecté. Le cas des Maliens à Montreuil », Arthur Devriendt – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. (Pour télécharger son mémoire).

  • Education, formation et emploi

présenté par Pierre Carrolaggi du Greta du Velay

« L’intégration des Tsiganes par les TIC », Eugénie Da Rocha – Association Médias-Cité

« Wikim, dispositif de formation FLE par et pour les migrants », Laure Van Ranst du Cesep et Stéphanie Tailhandier, Greta du Velay

« Atoutcri, des outils et des ressources pour les élèves nouveaux arrivants et les enfants du voyage » par Jacques Chabert du Casnav de l’Académie de Montpellier

  • Maintenir le lien à distance

présenté par Denis Van Riet, animateur du réseau des correspondants

« Journalisme de proximité et diaspora  », Israël Yoroba Guebo, animateur fondateur du Blog de Yoro en Côte d’Ivoire (meilleur blog francophone 2008) et initiateur du blog collectif Avenue225.com (sur le modèle de Rue89).

« Le téléphone mobile des jeunes étudiants étrangers de Bordeaux : de la personnalisation de l’objet à l’expression de l’identité », Mahdi Amri – Université Bordeaux 3

« Les échanges sur le réseau des Correspondants francophones  », Arnaud Klein, coordinateur du réseau des correspondants de la Fing.

  • Vivre dans la cité : productions identitaires, participation politique et intégration

présenté par Sylvie Gangloff du programme TIC Migrations

« Production culturelle sur Internet, analyse comparée : le cas des Hmongs et des Kanaks », Léonie Marin et Mahoua Moua – Université Paris 8

« La construction de l’identité des migrants marocains à travers les blogs », Asmaa Azizi – Celsa, Paris.

« Les réseaux de parrainage des migrants », Véronique Schoeffel, Association des universités populaires suisses

« La participation politique par les TIC des migrants camerounais », Mireille Manga – Université de Yaoundé II/Cevifop/Sciences PO Paris

« Un centre socioculturel autogéré par des associations de migrants », Mehmet Altun et Villi Derbogen - Lagerhaus de Bremen

« Migrations à Besançon, site participatif sur les histoires de migration », Odile Chopard – Centre communal d’action sociale de Besançon.

  • Synthèse des échanges par Dana Diminescu.

Les partenaires

By   April 16, 2014

Wikim réunit 6 organismes de 5 pays différents :

  • AFORMAC, Association de Formation du Massif Central (France) est un organisme de formation pour adultes qui regroupe 7 antennes et des sites délocalisés sur le territoire du MASSIF CENTRAL. Avec une quarantaine de formateurs permanents et une vingtaine de vacataire, elle s’est professionnalisée dans le domaine de l’intégration sociale, du placement, et de la certification. L’AFORMAC coordonne la réalisation de Wikim.
  • CESEP, Centre socialiste d’Education Permanente (Belgique) est une association sans but lucratif belge fondée en 1978 et identifiée par différents services publics (à un niveau local, national et européen) pour ses activités d’éducation des adultes comprenant la formation, la recherche, la création des outils éducatifs, les conférences, etc. CESEP inclut un certain nombre de formateurs et d’experts spécialisés dans de nouvelles approches éducatives, TIC, formation et éducation, et nouvelles applications de TIC à l’organisation du travail et aux aspects éducatifs.
  • Arbeït und Leben (Allemagne) est une organisation fédérale crée à l’initiative de la Fédération allemande des syndicats (DGB) et de la Confédération allemande pour l’éducation des Adultes (DVV) qui regroupe 15 organisations régionales, 140 représentations locales et un bureau fédéral. ARBEIT UND LEBEN a une bonne expérience dans la coordination et l’accompagnement de projets, dans le développement de concepts didactiques et la production de matériels pour l’acquisition de compétences professionnelles, sociales, interculturelles et linguistiques. ARBEIT UND LEBEN  participe aussi aux programmes de mobilité de l’UE en organisant des stages en entreprises dans de nombreux pays pour des jeunes de toutes origines.
  • ITD – Inovación, Transferencia y Desarollo (Espagne). L’équipe des professionnels d’ITD a été impliquée dans la culture et l’éducation depuis 1985, au service des politiques de développements territoriaux. ITD fonctionne dans une double  perspective : fournir l’appui à la gestion de projet et permettre une réflexion théorique qui nous permet de progresser dans notre recherche des approches techniques et méthodologiques.
  • CRI-Greta du Velay (France) est un organisme de formation pour adultes qui regroupe 21 institutions éducatives dépendant du Ministère de l’éducation nationale. Il appartient au réseau des 288 Greta de France. Avec une trentaine de formateurs et un réseau de plus de 200 consultants, il organise des formations dans des domaines variés, de l’industrie aux services en passant par le Français langue étrangère. Son département Conseil-Recherche-Innovation pilote les actions transversales, expérimentales, l’ingénierie de formation ainsi que le développement de services de formation et d’insertion en ligne.
  • AUPS, Association des Universités Populaires Suisses (Suisse) est partenaire associé de Wikim.

Contact

By   February 5, 2014

Pour contacter les partenaires de Wikim, déposez vos commentaires directement aux bas des pages d’article (ils seront visibles par les visiteurs), ou bien utilisez le formulaire ci-dessous (messages privés).